Scott Addict SL 3.6 [fr]

Publié le par Adrien

Cette année deux vélos ultra légers ont été présentés à l'Eurobike. Le premier, exposé sur le stand Spin, est le vélo du "Record du monde de poids". Nous ne présenterons pas ce vélo tant la course au poids tourne à la folie pure et simple et n'apporte concrétement rien de sérieux. Pour info, ce vélo n'a que 6 pignons, du 11 au 16, les leviers sont au cadre, niveau esthétisme, il laisse sérieusement à désirer. Bref nous passons les détails... et le vélo complet, bien qu'il ne pèse que 3,3kg.

Le second vélo fait réellement preuve de plus de créativité, et surtout, d'effort de conception. Globalement, tous les vélos très légers sont noirs. Carbone oblige. Sebastian Roth s'est basé sur un Scott Addict pour son projet. Composants exotiques, pièces modifiées à la main, assemblages "maison", la majorité des composants sont, soit indisponibles sur le marché, soit très onéreux. Voyons ensemble quelles sont les particularités des composants qui équipent ce vélo de 3610g.


    Scott Addict SL

Premièrement, le cadre a été entièrement poli jusqu'à supprimer la dernière traçe de vernis et de peinture pour réduire le poids au minimum. Un très fine couche de vernis permet ensuite de protéger le carbone du cadre des griffes. Le poids du cadre est de 673,1g.
La fourche est issue du constructeur allemand THM Carbones. Avec quelques modifications, elle atteint 221g.

Cliquez pour agrandir (225Ko)


Cliquez pour agrandir (191Ko)




Cliquez pour agrandir (219Ko)


Cliquez pour agrandir (128Ko)


    Lightweight Challenge 700

Ensuite, les roues sont les toutes dernières Challenge 700 de chez Lightweight. Avec 759,6g ces roues sont les plus légères jamais réalisées. Elles bénéficient des rayons entièrement en carbone pour une rigidité accrue, à l'instar de la Generation 3 des roues Obermayer et Standard, ce qui leur donne un petit air de déjà vu sur les Mavic CCU. Seulement une poignée de ces roues ont été fabriquées à l'heure où nous écrivons ces lignes. Il ne s'agit que d'un projet, c'est pourquoi elles ne sont pas dans le catalogue 2008. Sur ce vélo, les plus légères ont été sélectionnées. Globalement, le poids de ces roues se situe entre 760 et 790g. Certains aspects et détails de ces roues seront repris pour les futures Obermayer.

Cliquez pour agrandir (227Ko)


Cliquez pour agrandir (227Ko)







    L'ensemble selle et tige de selle

Ce composant est incroyable d'un point de vue technique. La tige et la selle ne font qu'un. Rien de bien nouveau jusqu'ici mais la particularité de ce composant est d'être entièrement monobloc. Habituellement, les ensembles tiges et selle sont en quelque sorte deux pièces, à l'origine séparées, puis collées. Ici les fibres sont ininterrompues pour une résistance maximale et surtout une ligne fluide et superbe. Le poids de l'ensemble est incroyablement bas: 104,9g!
Au vu du travail réalisé, Charlie Mike, créateur, dispose de sérieuses connaissances pour travailler la fibre noire. Touche de fantaisie, une petite vache sur le dessus de la selle enjolive la pièce aussi pointue que légère!  


Cliquez pour agrandir (129Ko)



Cliquez pour agrandir (127Ko)




 

 



    Les repose mains

Nouveauté du constructeur allemand BTP, les repose mains en carbone pour manettes Campagnolo réduisent le poids des manettes. Avec seulement 10g la paire, cette pièce ajoute une touche supplémentaire d'exotisme au vélo déjà très spécial! Au niveau de la tenue des mains, rien n'est à reprocher. Idem pour la tenue du repose main sur le corps de l'Ergopower. Il s'agit assurément d'un futur best-seller pour les accros du matériel pointu.





    La potence

S'il y a une pièce que l'on pourrait critiquer sur ce vélo, il s'agit bien de celle-ci. Entièrement en carbone, les couples de serrage doivent rester bas pour ne pas écraser les fibres. La rigidité de l'ensemble potence/cintre est correcte mais sera insuffisante pour un coursier ou un cyclosportif bien en chair. Auquel cas, il sera plus intelligent d'utiliser un ensemble sur dimensionné en aluminium (Deda Newton par ex.)
En ce qui concerne la balance, la potence frôle les 60g et le cintre est équivalent à deux grosses gorgées de liquide énergétique! (134,6g)

Cliquez pour agrandir (159Ko)


Cliquez pour agrandir (182Ko)


    La transmission et le freinage

Un vélo bien réglé, vraiment utilisable se remarque notamment sur ces points. Ici nous avons affaire à des leviers Campagnolo Record. Le levier de passage des plateaux est au cadre tandis que le passage des pignons est conservé sur la manette originale. Cependant, divers pièces sont allégées ou retirées.
Les dérailleurs sont assurés par Lightweight et Campagnolo Record. L'arrière affiche moins de 100g, le dernier né de chez Carbon-Sports, pas encore réellement disponible est déjà trafiqué...! Normalement comptez 120g pour ce dérailleur, changez les roulettes pour bruler 10g. Faîtes le transpirer encore un peu avec des vis aluminium pour une diète supplémentaire.
L'avant est un Record. Enfin à l'origine, car il ne reste plus grand chose de chez Campagnolo sur ce composant. Le ressort est en titane, les inserts plastique sont supprimés, le corps entier est en carbone, etc... Comptez 32,2g pour ce composant!

Rien à dire quant à la chaîne KMC X10SL, du fiable et de l'éprouvé! La cassette alu Stronglight n'est pas le top niveau longévité, elle s'usera plus rapidement qu'une cassette traditionelle mais a quand même plusiquers milliers de kilomètres sont les dents!
En ce qui concerne les plateaux, nous avons ici affaire à des plateaux Fibre-Lyte en version très légère. La rigidité est moindre qu'avec le modèle traditionnel mais toujours suffisante tant que les watts disponiblers sont bridés. Niveau durée de vie, force est de reconnaître que nous avons d'excellent retours avec ces plateaux. Il suffit juste de diminuer la force exercée sur la pédale lors du changement. Prévoyez 2000 à 5000km suivant le mode d'utilisation et l'entretien!

Cliquez pour agrandir (233Ko)


Cliquez pour agrandir (215Ko)


Cliquez pour agrandir (203Ko)
 


En ce qui concerne le freinage, il est incroyablement souple. Nous sommes ici à des années lumière de ce que propose le constructeur italien Campa. Les câbles Powercordz couplés aux gaines Nokon en carbone fonctionnent à merveille. Les ressorts des étriers Ax-Lightness reviennent à merveille. Ce qui est, il faut le souligner, rarement le cas des vélos ultra légers de salon...


Cliquez pour agrandir (178Ko)


Cliquez pour agrandir (193Ko)


Sebastian Roth, nous présente son VTT de 6,6kg!

 
Cliquez pour agrandir (263Ko)
 

Publié dans Vélos - Bikes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

geoffrey 01/11/2007 20:39

ya moyen d'avoir son num de phone?? j'aurai peut etre besoinde son vélo pour les grimpées chrono en isère.VIVE LES GRIMPEES