Shimano 7850 C24 et C50 TU

Publié le par Adrien

Voici les dernières roues Shimano qui sont commercialisées depuis le début du mois de Septembre 2007. 7850 C24 TU et 7850 C50 TU sont les désignations exactes. 7850 pour la gamme: le Dura-Ace dernière génération, C24 ou C50 pour Carbone suivi de la hauteur de jante en millimètres, et TU pour tubular: boyau en français. Ces roues succèdent aux 7801 Carbon 50mm apparues sur le marché mi 2006. Nous avions présenté ces roues dans deux articles mi 2005 et fin 2005.

Les 7850 font donc partie du lot que nous allons tester avec l'aide de Mavic et du magazine L'Acheteur Cycliste. Voyons en détails ce que ces roues nous réservent et quels sont leurs points forts et leurs points faibles.



Depuis deux ans, Shimano fabrique ses propres roues carbone. Les premières mentionnées plus haut disposaient de jantes hautes (puis un modèle à jantes basses par la suite) et du fameux système d'écrous au niveau du moyeu plutôt qu'à la jante. La roue arrière disposait d'un rayonnage spécifique à la Ksyrium: rayons radiaux côté roue libre et croisés côté opposé. Dans le but de réduire le déséquilibre de tension des rayons des deux côtés de la roue.
Pour 2008, sur ces dernières roues, Shimano utilise un rayonnage plus traditionnel croisé à 2 des deux côtés et surtout des écrous externes sur la jante. A l'instar d'une roue traditionnelle.
Le poids de la paire C24 TU est de 1246g.
Les C50 TU pèsent 1489g.

Cliquez pour agrandir


Les jantes
Attardons nous en premier sur les jantes. Shimano semble avoir apporté une attention particulière à la finition de cet élément. Le carbone des jantes C24 TU est quasiment "invisible", certes la jante est bien noire mais habituellement le carbone se distingue aussi par des défauts ici et là...ici aucune imperfection ne vient gâcher l'esthétisme. On a presque l'impression d'une jante aluminium anodisée. Sous certains angles, on peut tout de même distinguer la fibre unidirectionnelle merveilleusement placée car difficile à cerner. Un très bon point pour Shimano qui se distingue ici de certains de ses concurrents. A propos de la C50, la surface du flanc étant plus grande, la fibre est plus rapidement visible. On aime ou pas. Nous ne somme pas spécialement adeptes des fibres très voyantes et préférons la discrétion, comme sur ces roues.

Cliquez pour agrandir

Petit bémol à propos de la finition pour les deux types de jantes: le raccord est assez visible.

Niveau technicité, les jantes des C24 et C50 sont creuses, identiques à l'avant et à l'arrière pour les C50, les C24 sont en revanche différenciées. La jante avant est symétrique, d'une hauteur de 28mm tandis que l'arrière est asymétrique et d'un hauteur de 24mm. L'asymétrie est encore assez rare sur les jantes carbone, introduite avec la Campagnolo Hyperon, très peu de fabricants s'amusent à ce genre de spécialité. Nous pouvons noter au passage Mavic, premier à introduire une jante carbone haute asymétrique avec la Cosmic Carbone Ultimate.
L'asymétrie augmente le parapluie côté roue libre, diminue celui côté opposé pour s'approcher de l'équilibre qui permettra de réduire la différence de tension des rayons des deux côtés de la roue. Sur la jante C24 arrière, l’asymétrie est de 3mm.

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


Le poids de la jante C24 est d’environ 310g, selon Shimano. La C50 devrait donc approcher les 430g après calcul simple prenant en compte les moyeux et rayons identiques.
Les flancs des jantes sont très rigides contrairement à ceux d'une jante Zipp par exemple. Ils laissent augurer des roues très rigides. Les tests en laboratoire donneront de véritables données sur lesquelles se baser.
Le lit où l'on colle le boyau révèle de sérieuses imperfections relatives au procédé de fabrication. Ceci rappelle les jantes Lew Racing Pro VT1, des similitudes au niveau de la fabrication existent probablement. Dès la première couche de colle posée, ces défauts seront invisibles. Nous éviterons donc les commentaires à ce propos.


Les moyeux
Les moyeux sont renouvelés aussi cette année. Un rayonnage différent va de paire avec un nouveau moyeu, en tout cas pour les roues des grands constructeurs. La forme des nouveaux moyeux permet ainsi d’accueillir les têtes de rayons à tirage direct (le rayon n’est pas coudé).
En ce qui concerne la distance entre les deux flasques, synonyme de rigidité, elle est de 59mm. Une valeur très bonne qui, couplée à l’asymétrie de la jante C24 devrait résulter en une roue particulièrement inflexible. A titre de comparaison, la distance entre les flasques d’un moyeu Tune Mag190 est de 57mm, sur les Lightweight : 58mm et sur les Mavic CCU : 55mm (+ asymétrie). Ces moyeux bénéficient aussi d'un nouveau corps de roue libre, entièrement en titane et compatible 8,9 et 10 vitesses. Les cannelures pour placer la cassette sont allégées, chacune d'entre elle est en réalité "divisée" en 2 petites rainures. Le moyeu DT190 Ceramic était le premier à mettre en avant ce type d'usinage.
Un nouveau système d’engagement de roue libre plus rapide fait aussi son apparition. De petits bruits irréguliers et frottements parasites ont semblé entâcher sa rotation, peut être le manque de rodage?
Shimano annonce ces nouveaux moyeux 400% plus étanche que les précédent. Difficile de s'en rendre compte en tournant simplement le roulement à la main. En effet, les moyeux arrière sont plus souples que les moyeux avant… C’est habituellement l’inverse car l’arrière dispose en plus de la roue libre générant un couple de frottement supplémentaire. A voir après rodage, encore une fois. Nous vous tiendrons au courant.
Ces moyeux mettent en avant le légendaire système à bille cône cuvette, si facile à régler et si fluide après un long rodage.

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


Cliquez pour agrandir
 


 

Les rayons
Au niveau des rayons, comme mentionné plus haut, ils sont radiaux à l’avant et croisés des deux côtés de la roue arrière. Ils sont croisés mais aucun contact entre eux. Ceci permet de tirer profit d’une parfaite ligne de rayon, et donc d’un parapluie un brin optimisé. La tension est particulèrement élevée, en particulier sur les C50. Comptez environ 140kg pour la roue avant C50 TU!
En ce qui concerne leurs dimensions, ils sont strictement identiques aux Sapim Cx-ray ou aux Dt Aerolite. 


Les écrous sont en aluminium et… de couleur rouge s’il vous plaît ! Petite touche d’exotisme fort sympathique de la part de Shimano. Même si le rouge n’est présent qu’à ce niveau, il est habilement mis en avant avec discrétion et virtuosité.

Cliquez pour agrandir


Le kit
Le kit fourni avec chaque roue comprend tout le nécessaire pour l'utilisation:
 - les attaches rapides
 - les patins de freins Shimano carbone plus les vis des porte patin
 - l'aimant de compteur
 - un prolongateur de valve
 - les joints pour valves en prévention du bruit périodique "tic-tic" à l'utilisation
 - les clés à rayons

Cliquez pour agrandir


En bref...
Ces roues, cru 2008, s’avèrent plutôt bonne sur tous les points de vue: finition, intégration des éléments de la roue, look et poids, en tout cas pour la C24. En effet la C50 est plutôt lourde face aux concurrentes. La montagne n’est bien sûr pas son domaine de prédilection mais une jante carbone à 430g se révèle un peu lourde face aux jantes des Zipp 404 par exemple (390g). Une jante lourde conservera mieux la vitesse sur le plat, à voir en fonction de l’usage donc…

Voici un tableau récapitulatif des roues concurrentes de profil similaire :


Concurrentes directes des Shimano 7850 C24 TU
Modèle Hauteur de jante Poids
Shimano 7850 C24 TU 28/24mm 1246g (réel)
Shimano 7801 Carbone (jusque 2007) 28/24mm 1325g (réel)
Campagnolo Hyperon 19/21mm 1220g (constructeur)
Corima Winium 21mm 1295g (constructeur)
Speedcomposites 25mm de 970g à 1090g
Zipp 202 (modèle 2007) 25mm 1090g (constructeur)
Lightweight Ventoux DT 27mm 1020g (constructeur)
Reynolds KOM 23mm 1063g (constructeur)



Concurrentes directes des Shimano 7850 C50 TU
Modèle Hauteur de jante Poids
Shimano 7850 C50 TU 50mm 1489g (réel)
Shimano 7801 Carbone 50 (jusque 2007) 50mm 1525g (constructeur)
Campagnolo Bora Ultra 50mm 1305g (constructeur)
Corima Medium 45mm 1330g (constructeur)
Zipp 404 58mm 1252g (constructeur)
Lightweight Standard 53mm 1060g à 1090g(constructeur)
Reynolds DV46 T 46mm 1315g (constructeur)
Easton Tempest 2 Carbon 56mm 1265g (constructeur)
 

Publié dans Matériel || Stuff

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

entraineur-cycliste 22/09/2009 15:13


J'utilise les cl 24 et je les trouve parfaites pour le prix !! Seul petit problème, l'enclenchement de la cassette qui saute de temps en temps. Pour en savoir plus, rendez vous sur mon blog.


Adrien 22/12/2007 16:41

hélas, ces roues étant pour le test paru dans L'Acheteur Cycliste, nous les avons renvoyé depuis des lustres (début Octobre).Les roulements étaient très serrés. D'ailleurs les roulements des Neutron sont tout aussi durs quand ils sont neufs.Pour la tension de rayon, non elle ne provoquera pas de bris, au contraire.

Régis 22/12/2007 13:22

Salut Adrien, Que penses tu des Shimano C24CL?La tension élevée des C 24 tu ne risque t'elle pas de provoquer de casse de rayon ou de la jante?Qu'en est il du confort?Après près de 4 mois, les roulements sont ils devenus plus fluides? Autant que ceux de campagnolo Neutrons?MerciRégis

Bagnard Laurent 13/09/2007 22:29

Réponse à Steftoup, Actuellement je roule avec mes roues shimano (la  K7  est une 10v shimano) avec mon groupe chorus, les vitesses passent très bien, j'ai simplement une chaine shimano 10v.Et la k7 shimano ultegra est bien moins chère qu'une sram !!As-tu envoyé une photo de ton titane sur le site?  

BAGNARD laurent 13/09/2007 22:01

Le point positif aussi c'est le prix, d'après les premiers tarifs, les prix semblent de 10 à 15% moins chères que les actuelles carbones 7801. D'après shimano france c'est la nouvelle politique, j'ose espérer que c'est vrai.J'aime bien aussi la compatibilité 8,9 et 10 vitesses. J'attend impatiemment le test face à la concurrence.