887g d'aérodynamisme

Publié le par Adrien

Les roues artisanales ont un avantage de taille face aux roues produites en série. Adaptation des composants en fonction des souhaits du coureur: tant au niveau de la rigidité, de la résistance, de l'inertie, de l'esthétisme mais aussi en fonction des critères "prix" et ""poids". Ces paramètres sont difficilement conciliables pour les grands constructeurs visant en priorité un équilibre à tous les niveaux.
Les roues à la carte offrent une multitude de combinaisons pour se concentrer sur plusieurs des paramètres, voire la totalité. Ainsi, ce projet a mûri au fil des avancées technologiques réalisées par les fabricants de pièces détachées.
Aujourd'hui, nous sommes capables de réaliser une paire de roues, profilées, à moins de 900g. Et ceci, sans réelles concessions. Voici le montage de ces roues, présenté en détail.



Les choix techniques
Pour l'aéro
Pour être performante, une roue doit être aérodynamique afin de fendre le vent et de nous ralentir le moins possible. Une jante profilée, peu de rayons plats, au moins à l'avant, et des écrous cachés dans la jante sont vivement conseillés. Sur une course, un chrono, une cyclosportive ou même une sortie classique, le coureur est assis la majorité du temps: la rigidité de la roue est donc rarement prise à défaut. C'est pourquoi, il est vivement conseillé d'utiliser peu de rayons sur la roue avant, la plus importante pour l'aérodynamisme. En effet, cette dernière entre directement dans le flux d'air, contrairement à la roue arrière qui est "protégée" par le cadre et le mouvement de pédalage du coureur. Nous avons donc opté pour 16 rayons plats à l'avant et un moyeu minimaliste.
Toujours dans un souci de traînée minimale pour un maximum de vitesse, le parapluie de la roue avant a été réduit au minimum: les têtes des rayons coudés ont donc été placées à l'extérieur.

Pour l'inertie
Pour des accélérations foudroyantes, la roue doit être légère, ou plutôt, très peu inerte. Il faut donc réduire la masse tournante au maximum. Des jantes et des pneumatiques très légèrs sont donc indispensables pour répondre à ce critère. En plus de ces deux composants, les écrous de rayons participent activement à l'inertie de la roue et doivent, eux aussi, bénéficier d'un matériau très léger. Ces dernièrs sont donc en aluminium.
D'une pierre deux coups, les rayons titane très légers et profilés réduisent l'inertie et la traînée au minimum syndical!

Pour la rigidité
Comme mentionné pour le paragraphe "pour l'aéro", nous avons privilégié l'aérodynamisme plutôt que la rigidité pour la roue avant.
En revanche, la roue arrière bénéficie de plusieurs détails, pas forcément visibles pour le néophyte, qui coucourrent à optimiser la rigidité latérale et en torsion.
Premièrement, le moyeu met en avant une géométrie particulière avec un très fort parapluie côté opposé roue libre. La distance entre les flasques atteint presque 65mm! Les tensions des rayons des deux côtés de la roue seront moins équilibrées qu'avec un moyeu classique mais la rigidité augmentera.
Deuxièmement, les rayons se croisent mais ne s'entrelacent pas. A cela deux raisons: primo les rayons titane ont horreur de ça: ils ont tendance à émettre des bruits stridents. Secundo, ceci optimise l'angle que fait le rayon en sortie de moyeu: le stress sur le rayon est réduit et le parapluie, synonyme de rigidité, est encore augmenté.
Les deux côtés de la roue arrière sont croisés à 2. Les rayons sont pratiquement tangentiels au moyeu et le transfert de couple est excellent.

Pour la résistance des roulements
La résistance des roulements est très importante dans le rendement général de la roue. Ici les moyeux disposent de roulements à très faible coefficient de frottement grâce à leur joint unique côté extérieur, là où la poussière pourrait s'infiltrer. Ainsi, installées sur le vélo, les roues ne s'arrêtent de tourner qu'après plusieurs mouvements de pendule. Pourtant, leur faible inertie ne les aide pas vraiment à ce niveau...
Les roues sont équipées de roulements traditionnels en acier. 688 à l'avant et 6803 à l'arrière.
Avec des roulements céramique, le rendement serait encore meilleur.




 

Le look
Les roues sont plutôt classiques, à dominance noire et grise, elles se feront oublier sur n'importe quel vélo. A l'origine, nous avions prévu d'anodiser les rayons en bleu. Finalement l'aspect plutôt discret, limite "furtif" (!) met bien plus en valeur ces roues et n'attirera pas l'attention de vos adversaire... jusqu'à la première accélération qui leur sera sans doute fatale!

Les composants
Roue avant
Jante: Lew Racing PRO-VT1 carbone/bore 16 trous 277g
Moyeu: M5 à flasques 33g
Rayons: Pillar TB Aero 1422 profilés
Ecrous: Aluminium hexagonal polyaxes
Poids: 369g

Roue arrière
Jante: Lew Racing PRO-VT1 carbone/bore 20 trous 285g
Moyeu: Extralite UltraHubs SR 158g
Rayons: Pillar TB Aero 1422 profilés
Ecrous: Aluminium hexagonal polyaxes
Poids: 518g



Total: 887g

Le tarif
Ces roues reviennent, dans la version présentée, à 2156 euros tout compris. Comparez aux offres des constructeurs les plus prestigieux...
 
Photos supplémentaires
Sans flash



Avec flash

 

Commenter cet article

Jean-Pierre Dawance 24/11/2007 11:23

Bonjour!J'ai noté que sur la roue arrière, les rayons tireurs coté roue libre ont la tête à l'intérieur et,ceux côté opposé la tête à l'extérieur. Pour quelle raison?A+, JP.PS: SUPER SITE !!!

paul 30/09/2007 22:57

salut adrien,vous dits que les roues sont monter plus pour l'aerodynamise, en prennent en compte que les pillar ne sont pas profilé sur tout le longueur et que les sapim cx ray sont profilé jusqu'au bout pres la jante ou il est important d'etre profilé, il aura pas un gagne de vitesses avec ces rayons avec seulement 43g de plus? votre montage est tres bien reussi, est ce que les rayons existe en noir ? et quelle comportement donne les rayons en titanemerci et bon continutation

Adrien 30/09/2007 20:58

Antoine, la seule roue avant reviendrait à 942 euros.Les rayons sont tendus à 90kg à l'avant et 120 à l'arrière.

Pat2A 30/09/2007 20:19

   Vu que ces jantes peuvent supporter une tension élevée, à combien avez-vous tendu les rayons ?

-Antoine- 30/09/2007 18:07

Merci AdrienEt une roue avant seule reviendrait à? (je sais, je peux faire le calcul moi-même... honte sur moi...)