Lew Racing, BTP

Publié le par Adrien

Paul Lew, vient d'être nommé Entrepreneur de l'année de l'état du Nevada. Cette récompense met bien sûr en valeur les travaux sur les technologies apportées par Lew Aerospace: la fabrication de drônes furtifs pour l'armée américaine, mais aussi pour les roues très en vues ces derniers mois.

Paul Lew, deuxième à partir de la droite:

http://www.ncet.org/tban/

Lew Racing se veut constructeur à la pointe de l'innovation.L'entreprise réagit rapidement et met à jour ses produits dès qu'une amélioration est envisageable. Nous nous approchons des règles du monde informatique, où les produits sont régulièrement mis à jour. Bon point pour le consommateur, ou très mauvais s'il achète juste avant la mise à jour!
Les premières roues Lew Racing Pro VT-1 dernière génération ont été livrés en Allemagne. Nils, de Fairwheelbikes Europe a l'opportunité de les essayer en exclusivité.



Les améliorations, comme expliqué dans deux articles précédents, concernent les jantes (voir ici), très élastiques pour une résistance incroyable et les moyeux (voir ici), dorénavant au standard Tune en option. Ceci permet un gain de poids conséquent en version Campagnolo, par rapport aux White Industries qui équipent normalement ces roues. Aujourd'hui, les versions Shimano et Campagnolo affichent le même poids, tandis qu'avant, 40g les séparaient. En plus de ces deux aspects, les rayons presque rectangulaires ont disparu pour laisser place à des rayons de section ovale qui procurent un meilleur aérodynamisme et une meilleure surface de collage avec la jante et le moyeu. Petite différence de marquage: les dernières versions diffèrent de l'original, ils sont au nombre de 4 et séparés: Lew Racing, Pro VT-1, Boron Carbon, DEX-LCM.

En ce qui concerne la finition, point noir des productions originales, elles est nettemment améliorée et s'approche aujourd'hui de la "normale". Jugez par vous même sur les photos des moyeux qui suivent:



Sur les jantes, le trou béant pour passer la valve est toujours présent. Un matériau est ajouté sur certaines des jantes pour boucher cette ouverture et la réduire au diamètre standard de valve.



Ces roues s'envolent au moindre coup de vent: 839g la paire, 357 et 482g avant/arrière. Elles reviennent à 6995 dollars US en corps Tune, soit 1000 dollars de plus que la version originale, toujours disponible.
En France, ces roues sont distribuées par VanCourt Sports Imports.


Bernhard Langerbein, derrière les composants BTP, a organisé un meeting en Allemagne pour des accrocs au matériel léger d'exception. Présentations des vélos, ou plutôt "des machines", sortie à vive allure et échange de matériel ont permis à tous les passionnés de partager leurs impressions.
En plus de l'équipe Spin au grand complet, Stefan et Matthias Schmolke, était présent à la fête pour présenter une nouvelle potence, plutôt attrayante. 59g en 110mm, 8° d'inclinaison, un tube de carbone sur-mesure avec des variations d'épaisseurs, de tressages pour adapter la résistance du produit selon la répartition du stress dû au serrage et au poids du coureur... bref du très très beau mais cher aussi: comptez 500 euros la potence.



En plus de ce prototype, "notre Nils" décidemment présent partout, a pu prendre un cliché de nouvelles manivelles THM Clavicula à une seule vis de serrage. Rien de grisant il est toujours intéressant de voir ce que les constructeurs ont derrière les fagots. Notez au passage que THM a augmenté sa cadence de production et les délais d'obtention des pièces sont passés à 10 semaines pour les pédaliers, et 6 pour les fourches. Plus d'informations ici.



De nouveaux porte bidons BTP, encore à l'état de prototype étaient présentés. Disponible pour l'année 2008, ils sont annoncés à 9g.



Pour finir, voici les nouveaux repose-mains réalisés par BTP. Nous les avions déjà brièvement présentés dans l'article sur le Scott Addict SL à 3,6kg. Ces dernières apportent une meilleure tenue et résistance par rapport au modèle vendu cette année. Comptez environ 13,6g.




Vous pourrez trouver plus d'informations et photos concernant le meeting sur Light-bikes.de


 

Publié dans Nouveautés - News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patatrice 25/10/2007 13:04

Le gros trou de valve est nécessaire pour extraire la vessie qui sert au moulage.Quand aux trous ovales pour les rayons, ils ont cette forme car les rayons sont en forme de T au contact de la jante

Pat2A 24/10/2007 19:31

On dirait qu'ils ont allégé leurs roues (LEW) en faisant des trous énormes au niveau des passages de la valve et des rayons. J'espère qu'on ne ressent pas ces trous en roulant surtout celui de la valve ou il ne reste plus beaucoup de matière sur la largeur de la jante.  Remarquez, cela peut-être un bon entrainement pour Paris-Roubaix.Blague à part , vous ne pensez pas qu'ils poussent le bouchon un peu loin? Surtout s'ils comptent les commercialiser dans cet état.Sportivement

patatrice 19/10/2007 13:01

A vrai dire ça m'énerve vraiment de voir comment ils prennent leurs clients pour des idiots.Le procédé industriel de Lew fait la part belle au poids et rien d'autre, l'objectif de mavic par ex. est différent et les finitions sont meilleures, mais ça j'en ai déjà parlé sur Julmtb.LEW n'est pas criticable sur la finition car c'est de la très haute technologie pas facile à mettre en oeuvre.Par contre les travail de BTP est plus proche du bricolage que d'une réalisation artisanale.ça commence vraiment à me chauffer et je pense que je vais fabriquer quelques pièces ultralight........mais j'ai d'abord un topo sur le carbone à finir.

Adrien 18/10/2007 19:17

Oui la finition des Lew est très brute...Pour la potence, c'est 500 euros et les cocottes, le prix n'est pas encore défini.Merci pour ton commentaire.Adrien.

patatrice 18/10/2007 18:33

Trop forts, ils vont continuer longtemps à fabriquer des pièces aussi mal finies?Je suis curieux de connaitre le prix des potences ainsi que des reposes mains.....