SRAM RED - Cassette

Publié le par Adrien

Le PowerDome, pyramide d'ingéniosité...

La toute nouvelle cassette Sram RED a véritablement fait mouche lors de sa première présentation au cours de l'été dernier, pendant le Tour de France. En effet, alors que tous les constructeurs stagnaient sur l'évolution des cassettes depuis plusieurs années, Sram a eu l'idée et l'opportunité de changer la donne.
Le système est simpliste dans l'absolu. D'ailleurs tous les produits révolutionnaires partent d'une idée simpliste.

Les cassettes habituelles sont toutes constituées de pignons qui engrènent tous sur le corps de roue libre. Sram s'est donc posé la question de la nécessité de ce contact et de l'éventuel fonctionnemment sur une plus petite surface.
Pourquoi conserver le contact de tous les pignons sur le corps de cassette? Que se passerait-il si seulement quelques-uns d'entre eux transfèraient le couple? Au final, pourquoi ne pas les solidariser et supprimer la matière au centre?

C'est à partir de ce constat que Sram a développé la technologie PowerDome: les huit plus grands pignons de la cassette sont solidaires et usinés à partir d'un bloc d'acier chromoly, la cassette est donc évidée en son centre, voyez plutôt:




Des avantages de taille...
Seuls trois pignons sont en contact avec le corps de roue libre: le plus grand par l'intermédiaire de l'insert aluminium rouge estampillé Sram RED, et les deux plus petits. Ceci permet de nombreux avantages:
  •  - Gain de poids par la faible quantité de matière utilisée
  •  - Rigidité très élevée grâce au bloc de pignons dépendants
  •  - Espacement parfait entre les pignons
  •  - Utilisation d'acier durci à chaud et traité au nickel pour maximiser la durée de vie
Ainsi, les cassettes 11-23 et 11-26 n'affichent, d'après le constructeur, que 155 et 166g sur la balance, soit plus de 20 à 30g plus légères que les cassettes concurrentes chez Campagnolo et Shimano, et à peine plus de 15g qu'une cassette titane. Cette prouesse ne compromet pas les caractéristiques attendues par une cassette, elle est réalisée en conservant un matériau relativement bon marché et très résistant, contrairement au titane.
Sur notre balance, la cassette 11-26, pèse exactement 161g sans l'écrou de serrage qui pèse quant à lui 6g.


 
 
 
Comment ça marche?
D'un point de vue pratique, cette cassette se monte sur un corps Shimano 9V, et 9V uniquement. En effet, les encoches des corps Shimano 10V sont plus hautes et ne permettent pas d'enfiler cette cassette.
Nous craignons quelques peu la faible surface de contact des pignons avec les corps de cassette, réduite à un seul pignon pour les huit plus petits rapports. Espérons que les corps en aluminium résisteront aux assaults ravageurs des coups de pédale enragés...

Nous vous tiendrons au courant dans quelques semaines quand les kilomètres auront permis de se rendre compte du potentiel de ce composant novateur. Affaire à suivre.

Publié dans Matériel || Stuff

Commenter cet article

Graham Byrnes 11/02/2008 22:38

Moi aussi j'avais penser le "faible surface de contact" peut donner des problemes.. puis alors j'ai constate' que c'etait un betise: les cassette "normale" ne passent le couple que par le seule pignon engage' au moment... qui aura normalement un surface de contact encore plus fable.Donc le seul probleme qui en reste, c'est que l'usure ne se partage pas a` travers le corps tandis qu'on chnage des vitesse... alors peut-etre un usure totale un peu moins, mais tout concentre' au meme endroit...?