Powertap SL 2.4

Publié le par Adrien

Qu'est-ce que c'est?

Le Powertap fait parti des outils indispensables à un entrainement de qualité et à un suivi complet de la performance. Cet appareil est un capteur de puissance intégré dans un moyeu arrière spécifique, car équipé de 8 jauges de contrainte et doté d'un corps sur-dimensionné en carbone et aluminium.
Avec une précision excellente: la marge d'erreur des mesures est seulement de 1,5%, il devient très difficile de s'en séparer après plusieurs sorties, et particulièrement en course car il motive et incite à se surpasser toujours un peu plus...

Pour la petite histoire, nous avons souhaité tester ce capteur avant de le proposer dans notre boutique de roues artisanales. Les coureurs ou les cyclosportifs qui souhaitent progresser et surtout avoir une vraie représentation de l'effort fourni devraient être particulièrement intéressés.
En effet, sur la route la puissance varie à chaque instant et divers paramètres, notamment le vent et la pente, modifient considérablement l'effort. Ainsi, alors qu'un jour le faux plat où l'on a l'habitude de passer tous les dimanche s'avale à 30km/h, vent dans le dos, le lendemain vent de face, on peine à 20km/h. On se sent collé et en manque de forme. Pourtant avec un capteur de puissance tel que le Powertap, l'effort réel aurait pu être évident. Le premier jour vent dans le dos le compteur affiche de 180 à 220W... le lendemain il s'affole entre 300 et 350W!







Comment ça marche?

D'un point de vue technicité, nous touchons le sommet avec ce produit. En interne, huit jauges de contraintes mesurent la déformation en torsion d'une pièce calibrée participant à la transmission de la force. La résistivité des jauges de contrainte varie et influence un oscillateur dont la fréquence d'oscillation correspond à un couple en N.m. Bref un produit à ne pas démonter, même pour les plus bidouilleurs d'entre nous...

Le couple moteur que le coureur génère est associé à la vitesse de rotation du pédalage. Le couple (force qui tourne donc en N.m) multipliée par cette vitesse (rad/s) donne la puissance en Watts.
Ainsi pour une puissance donnée, on peut soit appuyer comme une mule sur les pédales et tourner lentement les jambes (couple élevé et vitesse de rotation faible), soit tourner vite les jambes et délivrer une force plus faible (couple faible et vitesse de rotation élevée).




Le compteur

Le capteur de puissance retransmet instantanément l'effort sur un compteur spécifique. En plus des données de puissance, vitesses, cadence, fréquence cardiaque, odomètre, etc, nous avons aussi eu le plaisir de gouter à la fonction couple instantané pour les entraînement spécifiques de force.

L'affichage sur le compteur s'articule sur trois étages entièrement paramètrables en fonction des préfèrence:
1 - Puissance instantanée, puissance maximale, puissance moyenne - Force
2 - Vitesse instantanée, vitesse maximale, vitesse moyenne
3 - Distance, temps/heure, cadence, cadence moyenne, énergie dépensée, odomètre, fréquence cardiaque, fréquence cardiaque moyenne

Les règlages sont un poil plus compliqués que sur un compteur traditionnel, évidemment nous direz-vous, et nous avons du peaufiner un peu le réglage de l'affichage de la puissance. En effet, par défaut, l'affichage de la puissance varie toutes les secondes, ce qui est particulièrement énervant quand on roule à un train qui nous semble parfaitement régulier et que la puissance varie de 140 à 180W! Nous avons donc privilégié un rafraîchissement de l'affichage toutes les deux secondes, ce qui permet, en quelques sortes, de "lisser" la puissance et d'afficher de plus légères variations.





Le logiciel Power Agent

L'appareil est fourni avec un logiciel qui permet d'analyser parfaitement et dans les moindres détails la sortie effectuée. Le compteur peut sauvegarder plusieurs entraînements, pourvu que le total ne dépasse pas les 15 heures. Lors du branchement sur l'ordinateur, par USB, toutes les sorties sont reconnues et il vous suffit d'importer les données. Le transfert peut prendre plusieurs minutes si vous avez plusieurs heures d'entrainement à analyser.
Le logiciel retranscrit donc les courbes de puissance, de couple, de vitesse, de cadence et pour finir de fréquence cardiaque, toutes en fonction du temps. Cependant le logiciel ne s'arrête pas là, il sauvegarde toutes les données depuis votre première utilisation, via une liste dans l'ordre chronologique, et peut vous fournir en plus des informations variées comme les répartitions des puissances et fréquences cardiaques, par tranches d'effort, etc...







Quelques notions...

Niveaux de puissance en fonction de l'effort et du niveau, les distances pendant lesquelles les coureurs tiennent ces niveaux de puissance augmentent évidemment pour chaque spécialité. Une course professionelle s'effectue en plus ou moins 200km, alors qu'une course régionale en 90km!

Niveau/
Type d'effort
Pratiquant occasionnel Coursier FFC régional, pass cyclisme

Cyclosportif régulier
Coursier FFC national/elite

Cyclosportif très entraîné
Coureur professionnel
Sprint (quelques secondes) 600W 900W 1200W 2000W (paraît-il pour les purs sprinters!)
Course (puissance moyenne) 200W 250W 280W 320W
Contre-la-montre (puissance moyenne) 250W 280W 320W 380W
Endurance (puissance moyenne) 120W 150W 180W 220W

Attention: les puissances énoncées ci-dessus sont mentionnées à titre indicatif. Elles ne sont pas forcément figées ni représentatives de chaque coureur, certains pratiquants occasionnels peuvent avoir une puissance en sprint équivalente à de bons coursiers par exemple!






La Gamme

La gamme est batîe sur trois modèles. Globalement, les trois offrent les mêmes prestations en terme de précision et de fonctionnalités: 1,5% de marge d'erreur, moyeu aluminium/carbone, mêmes fonctions.
Cependant, il existe des diffèrences d'un point de vue pratique et pondéral. Le premier modèle, le Powertap Pro est cendu à 899 euros et dispose d'un corps de roue libre en acier, et d'un axe du même matériau, le tout pèse 576g et la transmission est filaire. Le second modèle, le Powertap SL dispose quant à lui d'un corps de roue libre et d'un axe en aluminium: 1199 euros et 416g. Quant au modèle haut de gamme, le Powertap SL 2.4, il reprend les caractéristiques du SL, mais avec une transmission sans fil! Il est vendu à 1499 euros.





Conclusion

Au final, l'appareil nous a donné pleine satisfaction. Appareil d'entraînement pur et simple, il peut s'avèrer être un excellent compagnon pour casser la monotonie qui peut s'installer sur les longues sorties, mais aussi pour motiver en course, quand les jambes sont ou ne sont pas présentes...
Il pourra donc être convaincant pour les coursiers et cyclosportifs en quête de watts, pour progresser à la fois en puissance maximale, en endurance, en récupération.
Nous avons décidé de proposer les moyeux Powertap dans notre boutique afin de complèter notre offre sur les roues artisanales.




Publié dans Nouveautés - News

Commenter cet article

bagnol 03/11/2008 18:52

BONJOUR? JE SOUHAITERAI ACHETER UN POWERTAP MAIS JE N'EST PAS LES MOYENS POUR EN ACHETER UN SEPARE DE LA ROUE . OU EST CE QUE JE POURRAI TROUVER DES SITES INTERESSANT? MERCI