Edge Composites 1.24

Publié le par Adrien

Nous avions mis en avant les jantes Edge Composites fabriquées aux USA à l'automne dernier (voir ICI) . Depuis, la compagnie basée à Ogden a développé la gamme de jantes: les versions pneus sont sur le marché depuis plusieurs semaines, et les premières jantes plates viennent d'être livrées.


"La finition est brute, mais il faut garder à l'esprit que c'est un produit axé performance et nous ne voulons ni les peindre, ni les vernir, ou ajouter quoi que ce soit qui ajouterait du poids."

Pour le plaisir des yeux, voici donc ces petites dernières, assemblées avec des moyeux Extralite SX et SR, et 20/24 rayons DT Aerolite. La paire affiche seulement 861g sur la balance, ce n'est bien sûr pas un argument en soi, tant les roues légères et mauvaises fleurissent ces temps-ci. Mais connaissant la robustesse des jantes Edge que nous testons depuis plusieurs mois en vue d'un élargissement de la gamme à venir, le résultat prend une envergure toute autre.

Ces jantes 1.24 ne pèsent que 215g pour 24mm de hauteur et 21mm de largeur, de section triangulaire.
La finition des jantes Edge, série 1 est hasardeuse, Jake Pantone explique ceci: "La finition est brute, mais il faut garder à l'esprit que c'est un produit axé performance et nous ne voulons ni les peindre, ni les vernir, ou ajouter quoi que ce soit qui ajouterait du poids."  Ces jantes ont donc une finition "carbone unidirectionnel" qui rappelle fortement les jantes Shimano dernière génération.

La série 2 des jantes Edge est plus axée finition et rigidité. Une couche de carbone 3K et de vernis est ajouté en surface afin d'obtenir un produit parfait visuellement. En revanche, les jantes prennent un peu plus de 50g au passage.
La gamme Edge s'articule donc sur trois modèles: 24mm, 38mm, 68mm, dont les deux derniers sont déclinés en finition 1 et 2, et en version pneus.

Ces jantes n'ont aucune limite de tension, grâce au trous de jante moulés, plutôt que perçés comme chez la concurrence, donc nous avons pu sans problème, atteindre 1150N sur le côté roue libre de la roue arrière. Intrinsèquement, ce n'est pas exceptionnel, mais rapporté aux poids des éléments, ces valeurs prennent une autre dimension.
Le rayonnage est radial à l'avant et à l'arrière côté opposé roue libre, gain de poids et de rigidité obligent.


Serait-ce des roues passe-partout sous les 900g?  Nous n'irons pas si loin. La jante plate offre de piètres performances aérodynamiques, elle s'avère aussi la moins résistante de la série: une jante haute a plus de possibilité de se déformer pour absorber l'impact. Pour finir, une jante plate réclame des rayons plus longs, plus aptes à fléchir, donc la roue s'avère moins rigide, là où la charge est appliquée. Mais en parallèle, la jante bouge moins entre les patins.



Les jantes Edge Composites sont issue des fabrications Lew racing, dont plusieurs constructeurs ont bénéficié: Reynolds, Shimano, Easton pour ne citer que les plus importants. Velonews a publié il y a quelques mois un article concernant ces deux fabricants américains, Lew Racing accusait Edge d'avoir copié tout ou une partie du procédé de fabrication: lire l'article (en anglais, Velonews). Ces poursuites ne semblent plus être d'actualité, mais révèlent le niveau de technologie dont bénéficient ces jantes.


Bref, ces jantes 1.24 sont en pleine phase de test, et s'ils s'avèrent concluants, les jantes trouveront place dans la boutique.


Publié dans Nouveautés - News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jb de lunel 34 15/09/2008 21:26

bonjour!pas de 650 en vu?très beau produit...et le prix?a+