Interbike - Dernière Partie

Publié le par Adrien


Voici notre dernier article sur cet évènement.
Nous souhaiterions n'oublier aucun constructeur ayant des nouveautés intéressantes ou des composants qui valent le détour, donc les voici.
Merci à Rasmus T. Nielsen. Galerie Interbike 2008





TAG Wheels

TAG wheels fabrique des roues très spéciales à 3 et 5 bâtons. Elles ont une structure composite apportant une résistance et une durabilité extrême. A presque 2100g la paire de roues, il semblerait que seules des roues de VTT soient proposées, mais la structure mérite un coup d'oeil en tant que système de roue complet.
Les mécanismes sont issus de DT Swiss et des versions disque sont proposées.

     

Site constructeur: TAG wheels






Cane Creek

Avec ses moyeux superbes, Cane Creek confirme sa position axée depuis des années sur l'esthétisme. Alors que tous les constructeurs veulent alléger, rigidifier, veulent améliorer l'aérodynamisme, Cane Creek se focalise sur la durabilité, l'aspect et le style, ce qui n'est pas sans nous déplaire.
Nous n'avons pas pu résister à vous montrer ce fabuleux vélo mis en avant sur leur stand...



     

Site constructeur: Cane Creek










Hüdz

Vous connaissez certainement Hüdz qui propose des repose mains dans divers coloris. Ils sortent une version "marbrée" si vous souhaitez un vélo avec des pièces encore plus spéciales.




Site constructeur: Hudz










Reynolds

Bien que la gamme 2008 était déjà très bonne, Reynolds continue d'améliorer sa gamme et allège un peu plus ses roues.
Deux hauteurs de jante sont proposées dans la gamme Compétition: 46mm et 32mm, connues sous le nom de DV46 et MV32. Les deux sont équipées d'une jante allégée grâce à l'utilisation de fibres unidirectionelles haut module (HM) et ultra légères (UL) et de moyeux DT Swiss 240s améliorés avec des roulements céramique hybrides.
Le rayonnage est assuré par des rayons DT Aerolite: 20 radiaux à l'avant, et 24 radiaux/croisés par 2 à l'arrière. Les roues arrières ont toujours leurs rayons arrières différenciés - plus épais et plus rigides sur le côté roue libre, le plus faible - afin d'équilibrer les rigidités des deux côtés de la roue.

D'après Reynolds, les fibres UL permettent un freinage plus doux et une puissance à la hausse de 17%.

La DV46 T UL pèse seulement 1040g, tandis que la version pneus affiche 1405g.
La version à jantes plus basses, la MV32 pèse exactement 1000g en boyaux, et 1325g en pneus.

Dans la gamme Performance +, les DV3K C et T pour tubular (boyau) sont équipées de jantes à fibres 3K, plus abordables , plus lourdes et moins performantes. Leurs moyeux viennent aussi de DT Swiss: il s'agit du 240s mais avec des roulements standard acier.
Les poids sont toujours très bons: 1245g en version boyau, et 1500g en version pneus.

     

Site constructeur: Reynolds






Easton

Le constructeur Easton met à jour ses roues haut de gamme montées à la main avec les moyeux R4SL. Ils ont des pièces internes allégées et des roulements céramique hybride permettant un gain de poids de 36g par rapport aux moyeux R4 de base.
Les jantes aluminium des roues EA90 SLX sont plus légères et meilleures grâce à un nouveau procédé d'extrusion.


     

Site constructeur: Easton






HED

Hed est toujours à fond dans l'aérodynamisme de ses roues. D'après Steve, les jantes plus larges seraient aussi synonymes de traînée plus faible si la forme de la jante ou du disque est bien conçue. Il n'a sûrement pas tord et la gamme complète de ses roues a maintenant des jantes de 23mm de large.
plus d'informations sur Cyclingnews



Site constructeur: HED


Publié dans Salons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article