Canyon Ultimate CF, un vélo aux couleurs de l'arc-en-ciel?

Publié le par Samuël

Ce dimanche 27 septembre, Cadel Evans est devenu champion du monde avec un vélo Canyon, non pas aux couleurs de l'arc-en-ciel mais aux couleurs de l'Australie. Nul ne doute que la marque Allemande va lui fournir pour l'occasion un vélo assorti à sa nouvelle tunique. L'occasion était trop belle pour rédiger un petit test de ce vélo que nous avons la chance d'utiliser depuis un peu plus de 5 mois.



Le Canyon de Cadel Evans aux couleurs de l'Australie... une peinture spéciale pour fêter son titre mondial?


Présentation:

Pour les novices ou les distraits, Canyon, c'est cette marque Allemande qui ne vend ses vélos que par son site internet. Les raisons? Selon eux, ces ventes directes aux consommateurs permettent d'avoir un contact plus direct avec leurs clients, et leur permettent de faire évoluer plus facilement la production aux désidératas des utilisateurs. Autre raison, les intermédiaires que sont les importateurs, grossistes et revendeurs sont supprimés; ce qui a pour effet de faire baisser les prix de vente du matériel, mais aussi de garder une longueur d'avance sur la concurrence.

Canyon ultimate CF.

Au début de cette saison, Canyon a offert ses services à l'équipe Silence-Lotto pour enfin rentrer dans le monde de l'UCI Pro Tour. En effet, Canyon avait déjà fait une incursion dans les pelotons pro avec l'équipe Unibet.com qui avait du mettre la clé sous la porte, ne pouvant rouler dans tous les pays avec son sponsor sur le dos.
C'est donc équipé du Canyon Ultimate CF (et non le SLX, pour des raisons de poids) avec un groupe Campagnolo Record (et non le super record, encore question de poids) et de roues Mavic que la bande à Evans et Gilbert est partie à l'assaut des routes des plus grandes courses du monde.





De mon côté, c'est avec une version un peu différente, montée avec un groupe Sram Red que je suis parti à l'assaut des routes de l'Alsace et de la Lorraine.

Le Canyon du test, la teinte noir matte est du plus bel effet!

Premières impressions:

Venant d'un scott addict, j'ai tout de suite retrouvé ma position sur le Canyon, après avoir cependant du régler le recul de selle au maximum. En effet, l’angle assez important du Canyon, porte la position plus en avant. Un vélo taillé pour l'attaque donc!

Une fois en route, les premières sensations sont celles d’une grande rigidité, surtout sur l'avant du vélo! Cette fourche conique en 1'' ¼ sur le haut et 1'' ½ à la base ainsi que la douille de direction surdimensionnée apportent une rigidité diabolique à l'avant du vélo! Rien ne bouge... revers de la médaille, les routes en mauvais état sont nettement moins onctueuses qu'avec le Scott. On ne peut pas tout avoir. Pour le reste du vélo, beaucoup de rigidité encore, aucune sensation de flottement au sprint ou dans les relances, avec un confort qui, s'il n'est pas des meilleur, reste largement raisonnable. Nous avons pu effectuer des sorties de 5 à 6 heures sans être cassé par un vélo trop dur.





Et après?

Une fois qu'on a pris ses marques, ce vélo est un vrai régal. Un vélo rigide, joueur, qui incite à toujours pousser plus, sans pour autant être exigeant lors des longues sorties ou lors des sorties de récupération.

Que des avantages?

Séduit par la marque, je pense que mon prochain vélo sera encore un Canyon, il faut cependant souligner quelques points négatifs chez Canyon:
  • - Bien que pour ma part la livraison fût effectuée 2 semaines après la date prévue, des retards récurrents, et plus importants, ont déjà été constatés. Pour ma part, cela valait tout de même l’attente.
  • - Des pièces détachées relativement chères: si vous voulez changer de potence ou de jeu de direction, sachez que les tarifs pratiqués s’éloignent des modèles standards. De plus il s’agit de modèles spécifiques qui ne sont donc disponibles que chez Canyon, bonjour la prise d’otage ! Comptez 80€ pour un jeu de direction.
  • - Canyon prenant une part de marché au réseau classique, certains revendeurs verront d'un mauvais oeil que vous leur demandiez des réparations sur votre Canyon. Pensez-y avant de commander, même si de mon point de vue, un bon vélociste se doit d'accepter de réparer toutes les marques.

En conclusion

Très rigide sans pour autant être trop exigeant, ce vélo pourra aussi bien convenir aux plus puissants des coursiers qu’aux cyclosportifs, tendance course tout de même !
D'un excellent rapport qualité-prix, certainement le meilleur compte tenu de la distribution atypique, ce cadre n'a rien à envier aux cadres les plus huppés du marché. Pour 1499€, voire sensiblement moins aux moments des promos Canyon, ou pour les licenciés, vous pourrez bénéficier du même vélo que le tout récent champion du monde!
En espérant que ce titre ne fera pas exploser les tarifs des prochains modèles! Sachez qu’il y a  tout de même 700€ de différence entre un Ultimate CF de 2005 et un Ultimate CF SLX de 2009 (qui deviendra le standard en 2010). Allons messieurs de chez Canyon, c'est de la vente directe, on zappe pas mal d'intermédiaires donc s'il vous plait, gardez vos tarifs attractifs!

Publié dans Matériel || Stuff

Commenter cet article

Mat 28/10/2009 13:09


Magnifique vélo, je pense que ca sera mon prochain!
Quant aux vélocistes, de mon coté surement un manque de chance mais je n'en connais pas de sympas! Même en achetant des vélos chez eux, dur de se faire offrir une paire de pédales ou un simple
changement de plateaux!
Vu la difference de prix avec des Canyons, autant se payer un pied d'atelier quelques outils!


samuel 23/10/2009 08:50


En effet, je suis d'avais que l'achat de vélos Canyon est à réserver à des utilisateurs expérimentés dans la mécanique et qui peuvent donc se passer complètement d'un mécanicien. Cependant, dans ce
cas, au lieu de donner quelques centaines d'euros et acheter quelques pièces détachées au bouclard du coin, c'est 0€0cent qui lui seront donnés...encore plus dommage. Pour ma part, j'ai déménagé il
y a deux ans et je ne connais toujours pas de bon vélociste dans ma région d'adoption, j'ai donc appris à m'en passer.

Petit avis perso par rapport au modèle SLX, seul dispo monté en haut de gamme en 2010, je déplore fortement cette hausse de prix déguisée de 500€ d'un coup. Il y a encore 2ans, Canyon nous disait
ne vouloir commercialiser qu'un seul cadre carbone, le meilleur au meilleur prix. Rapide revirement de situation.

Samuël


Laurent.G 13/10/2009 21:44



L'achat d'un vélo est toujours un investissement important. Bien sur il est normal de regarder ou se trouve la bonne affaire et donc le meilleur rapport qualité/Prix. Mais il devrait être normal
également de s'informer et de se faire conseiller .
Attention, l'acquisition d'un vélo doit se penser de la manière suivante : Avant mais aussi après. Je trouve déplorable de cour-circuiter le vélociste et son role dans cette chaine commerciale.
Par contre quand le vélo ne fonctionne pas , quand on a besoin de petits réglages , nous sommes tous trés heureux de trouver la personne qui va par ses compétances , vous permettre d'utiliser
votre vélo. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre !!



zago 07/10/2009 14:07


Bonjour Monsieur,

Je ne partage pas votre opinion concernant comme quoi un bon velociste doit reparer toutes marques de velo.
La vente sur internet de produit comme "canyon" via l'Allemagne vente en directe est interressant juste pour le consommateur et le fournisseur .

Si la personne a besoin d'aide pour une reparation, des reglages ou pour la taille du cadre je comprends que ce commercant n'est pas envie de depanner ce client opportuniste qui fait
travailler la VPC et au final ne lui apporte rien.

Tout le monde aime bien se balader dans des commerces pour voir, toucher du materiel avoir des renseignements techniques et qui est des plus complexe dans le monde du velo.
Si demain tout le monde achete sur internet, plus de detaillant pour voir les produits avant de ce les offrir :mes dernieres Rsys avec mon groupe dura ace DI2 sur un look 595 et
surtout un mecanicien qui me prepare mon velo au top et tous les conseils qui vont avec et cette bonne humeur dans ce magasin.
Son magasin n'est pas une  vitrine.
Il paye un loyer, embauche du personnel et ceux ci viennent a la peche aux infos et achetent sur des sites. 
Achetriez vous une voiture sans l'avoir vu apparavant ? c'est le prix de mon velo.

J'apprecie votre site et bonne continuation.


rancis ouddane 30/09/2009 11:46



Bonjour,
C'est vrai tous ceux rencontrés sur les routes et  qui roulent sur canyon sont dithyrambiques . Mais mince que la liaison fourche et bas de douille de direction est laide meme si
et aspect à été amelioré par rapport aux anciens modeles ca reste tres inesthétique et c'est dommage.