Time 2008 - Frullani

Publié le par Adrien

Voici déjà une année que le fabricant français Time a acquis le brevet de Guy Frullani, "inventeur-créateur" des roues du même nom. Bien que profondément modifiées, les roues Time disposent toujours, d'une partie des spécificités qui ont fait la renommée des roues brevetées en 1997.

Avant de présenter en image ces nouvelles roues, voyons concrétement quels sont les les avantages de ce concept breveté.
    - Sur une roue de vélo traditionelle, les rayons sont coudés et subissent donc un stress inutile à cause de la tension du rayon au niveau du coude. Sur les roues Frullani, les rayons sont droits. Rien de bien nouveau mais durant les années 90, ce n'était pas très commun.
    - A cause des nombreuses vitesses: les parapluies des roues arrières traditionelles sont différents des deux côtés de la roue. Ceci oblige un fort déséquilibre des roues arrière. Le concept Frullani réduit le parapluie côté opposé roue libre: il approche les rayons vers le centre de la roue, et augmente celui côté roue libre. Jusqu'à obtenir un parapluie identique des deux côtés, synonyme de roue parfaitement équilibrée. Or, le nombre de vitesses est rapidement passé, à l'aube du 21ème siècle, à 7 ou 8 puis 9 et 10. Le concept perdait alors tout son sens puisqu'il était impossible d'obtenir des parapluies identiques sans sacrifier en conséquence la rigidité latérale de la roue. Le déquilibre était alors inévitable.
Sur les dernières roues Time, le déséquilibre est moindre qu'un roue classique mais n'est pas nul.

Croquis du moyeu arrière original Frullani

Description du brevet: Wipo


Les jantes
Time s'est ainsi offert ce concept l'an dernier et l'a fait évoluer., notamment par des moyeux en carbone, offrant rigidité et esthétisme. Les roues baptisées Hi-Tense à cause de la tension élevée disposent de jantes de 22 et 25mm de hauteur. Le poids de la paire est annoncé à 1530g, pas forcément léger, surtout pour des roues à jantes plates. Nous espérons que les prochaines versions à jantes carbone seront plus attractives.


Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com


Les moyeux
Le corps des moyeux est donc en carbone. Des inserts en aluminium permettent de visser les écrous des rayons et d'insérer parfaitement les roulements. Les axes des moyeux sont en carbone à l'avant et en aluminium à l'arrière.


Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com



Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com



Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com



Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com


Le mécanisme de roue libre dispose d'un engagement très rapide avec ses 42 dents.  L'accélération se réalise donc tous les 8°. A titre de comparaison, les moyeux Tune ne disposent que de 36 dents, soit d'un engagement tous les 10°. Minime différence mais bon point tout de même pour les roues Time.


Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com


Les rayons
Les rayons au nombre de 20 à l'avant et 24 à l'arrière sont profilés, ils ont été fabriqués en collaboration avec Sapim. Leurs dimensions sont de 2.3-1.8-2.3 pour l'avant et l'arrière et 2.3-2.0-2.3 à l'arrière côté droit. En ce qui concerne les tensions, le rapport est quasiment de 1 soit 150kg côté roue libre et 140kg ou 120kg côté opposé (suivant le système Shimano et Campagnolo). Sur des moyeux à flasques classiques, le rapport est de 1/2 (150kg, 75kg par ex.).

Une extrémité du rayon se visse dans le moyeu tandis que l'autre se bloque contre la jante. La roue est donc réglable, dévoilable par l'intermédiaire d'une simple clé BTR par cette extrémité.


Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com

Cliquez pour agrandir
Photo ©: Gonzalo/arueda.com


La rigidité
En théorie, à cause du faible parapluie, la roue arrière est peu rigide latéralement. La forte tension des rayons, bien que redardant le point de flambage du rayon (voyez plus d'informations sur l'article des Mavic R-sys) ne permettra pas de compenser le faible parapluie. Time promouvoie ses roues comme les plus rigides sur un test réalisé face à une roue aluminium de 1510g et une autre carbone de 1150g. N'ayant pas plus d'informations sur le type de roue, ces informations sont difficilement crédibles, d'autant plus que les tests viennent directement du fabricant... Affaire à suivre!

Publié dans Nouveautés - News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article